Le manque en partage


La poésie de Michel Beaulieu et Gilbert Langevin

Frédéric Rondeau

338 pages • novembre 2016

Feuilleter cet ouvrage

Tout au long de leur œuvre, les poètes Michel Beaulieu et Gilbert Langevin se sont immiscés dans la « sombre intimité » de l’homme : le premier accorde une place impor­tante à l’évocation des souvenirs et porte une attention soutenue aux événements rythmant le quotidien ; le second cherche à rendre compte, inlassablement, d’une pauvreté originelle propre à la condition humaine. Influencés par la poésie du pays, les auteurs à l’étude dans cet essai ont emprunté aux courants littéraires des années 1970 (nouvelle écriture et contre-culture), sans toutefois se réclamer à part entière d’un groupe ou d’une esthétique. Difficilement classables, ils se sont plutôt astreints à une démarche et à une recherche poétique résolument individuelles. Ce livre propose une analyse du rapport à la communauté de ces deux poètes constamment tiraillés entre le désir d’appartenir à un ensemble et la volonté de demeurer à l’écart, d’affirmer une irréductible singularité. Pour Beaulieu et Langevin, la véritable filiation ne s’établit pas depuis ce que les hommes partagent, mais bien par ce qui leur manque. 

Frédéric Rondeau est professeur de littérature québécoise et francophone au Département de « Modern Languages and Classics » de l’Université du Maine (États-Unis). Il a codirigé, aux PUM, La contre-culture au Québec (2016).

Finaliste, Prix Gabrielle-Roy 2016

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760637221
34,95 $ • 31 €


EPUB

ISBN 9782760637245
22,99 $

PDF

ISBN 9782760637238
22,99 $


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…