Leçons de littérature


Un siècle de manuels scolaires au Québec

Karine Cellard

mars 2011

Feuilleter cet ouvrage

Le manuel d’histoire littéraire a été et demeure l’un des supports essentiels de l’enseignement de la littérature. Bien que conventionnel — standardisé, même —, ce genre d’ouvrage s’appuie sur les ressources de la narration pour proposer une interprétation subjective de l’histoire d’une tradition littéraire. Comment a-t-on conçu, depuis le début du xxe siècle, la transmission de la littérature québécoise ? De l’ouvrage fondateur de l’abbé Camille Roy (1918) jusqu’aux synthèses aujourd’hui employées au cégep, quelles histoires l’école a-t-elle relayées avant de parvenir au « grand récit » contemporain de la « littérature nationale » ? Et quels ont été, au fi l du temps, les principaux enjeux idéologiques, sociaux ou culturels liés à la constitution de cette tradition de lecture ? Ce sont là quelques-unes des questions auxquelles convie cette réflexion, qui propose la traversée inédite d’un siècle de critique et d’enseignement de la littérature québécoise..

Karine Cellard est lauréate du Prix d’excellence 2008 de l’Association des doyens des études supérieures au Québec pour sa thèse sur les manuels d’histoire de la littérature. Elle a publié une anthologie sur La langue au quotidien (en collaboration avec Karim Larose, 2010).

Finaliste Prix littéraires du Gouverneur général (essais) 2011
Finaliste Prix du Canada en sciences sociales et humaines

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760622562
34,95 $ • 31 €


EPUB

ISBN 9782760631892
16,99 $ • 14,99 €

PDF

ISBN 9782760626621
16,99 $ • 14,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…