Les guerres de Jacques Derrida


Jean-Michel Rabaté

158 pages • septembre 2016

Feuilleter cet ouvrage

Derrida, quel diable d’homme ! Preux de la pensée, partant en guerre contre tous et contre lui-même, chevalier de l’idéal comme Don Quichotte et politicien pragmatique comme Sancho Pança, il n’aura cessé de bouleverser de fond en comble nos idées reçues pour les relancer, accroître leur vélocité et en faire des armes concep­tuelles redoutables.
Ce livre s’attache à suivre certaines de ses campagnes, retraçant une trajectoire qui va de son enfance et adolescence algériennes vers un avenir messianique ouvert à l’Autre. Au passage, il lui aura fallu en découdre avec un ami trop proche de certains thèmes éthiques, Emmanuel Levinas, ainsi qu’avec un ennemi plus vulnérable, Giorgio Agamben. À travers leurs méditations croisées, Derrida insiste sur le fait que la lutte polémique est préférable à la paix, car elle en fonde la possibilité tout en mettant en question les théologies guerrières. Le roman récent de J. M. Coetzee, Une enfance de Jésus, et les poésies de Stéphane Mallarmé vont servir à illustrer ces attentes et ces tensions entre chien et chat, entre futur et avenir, entre drôles de trêves et drôles de guerres : entre hospitalité et hostilité. 

Jean-Michel Rabaté est professeur au Département d’anglais et de littérature comparée à l’Université de Pennsylvanie, à Philadelphie. Cofondateur de la Fondation Slought, coéditeur du JournalofModernLiteratureet membre de l’American Academy of Arts and Sciences, il est spécialiste de Joyce, Pound, Bernhard, Lacan et Beckett. Auteur ou directeur d’une quarantaine de publications sur la modernité, la psychanalyse et la philosophie, il dirige également le collectif After Derrida (Cambridge University Press).

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760636811
13,95 $ • 12 €


EPUB

ISBN 9782760636835
6,99 $

PDF

ISBN 9782760636828
6,99 $


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…