Nom propre et écritures de soi


Sous la direction de Yves Baudelle et Élisabeth Nardout-Lafarge

308 pages • 2011

Feuilleter cet ouvrage

L’autobiographie, sous ses divers avatars, a connu une expansion sans précédent, au point de devenir le registre dominant de la littérature d’aujourd’hui. Ses frontières génériques sont plus incertaines que jamais et la distance du sujet à lui-même implique un questionnement qui touche inévitablement le nom.

Par ailleurs, à côté de la linguistique du nom propre, très productive ces dernières années, les travaux sur l’écriture de soi se sont multipliés dans le sillage d’une nouvelle phénoménologie de l’identité. Le nom propre s’est ainsi retrouvé au coeur de la réflexion sur les limites de la fiction et de la non-fiction. Voici qu’il apparaît, à l’égal du sujet ou de la vérité qu’il aurait fonction d’attester, comme une catégorie instable, sujette au doute et aux manipulations. L’être et l’identité sont désormais devenus friables.

Le moment est donc venu de mettre à l’épreuve le modèle canonique proposé par l’école formaliste et sa confiance dans l’autorité du nom propre.

Textes de Yves Baudelle, Florence de Chalonge, Isabelle Décarie, Robert Dion, Serge Doubrovsky, Alessandra Ferraro, Frances Fortier, Marie-Noëlle Gary-Prieur, Monique Gosselin-Noat, Barbara Havercroft, Jacques Lecarme, Gisèle Mathieu-Castellani, Ginette Michaud, Élisabeth Nardout-Lafarge, Eugène Nicole, Paul Renard, Dominique Viart

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760622616
34,95 $ • 31 €


PDF

ISBN 9782760626973
16,99 $ • 14,99 €