Profession éthicien


Daniel M. Weinstock

68 pages • septembre 2006

Feuilleter cet ouvrage

La société a engendré ces dernières années une demande très importante pour la gouvernance éthique de plusieurs domaines, de la médecine au politique, des affaires à l’éducation. L’objet de ce livre est d’exposer les principaux obstacles qui se présentent à l’éthicien et de proposer des pistes qui permettraient de les éviter. Parmi ces pièges, les plus importants sont les suivants. 

1. Le piège de l’« application »: l’éthicien dispose de théories et de principes qu’il est tentant de vouloir tout simplement« appliquer » aux situations concrètes. Mais la relation entre théorie et pratique doit être pensée de manière plus nuancée. 2. Le piège de la partisanerie : la crédibilité de l’éthicien dépend de ce qu’il ne soit pas perçu comme un simple partisan. Mais le désengagement n’est pas non plus une option pour lui. Comment trouver le juste milieu entre cespositions ? 3. Le piège des médias: l’éthicien cherchant à informer les débats publics entrera forcément dans une relation avec les médias. Mais les médias dans une société commerciale ne sont pas motivés uniquement par le souci de la vérité et du bien public.

Voir Daniel Weinstock à la télévision de Radio-Canada

Lire le compte rendu de Jocelyne Saint-Arnaud (PDF)

Lire le compte rendu de Vincent Lorius (PDF)

Lire le compte rendu d’Ulysse Bergeron (pour abonnés du Devoir)


<!--EndFragment-->

 

Daniel M. Weinstock est professeur titulaire au Département de philosophie de l’Université de Montréal et directeur du Centre de recherche en éthique de cette université.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760620261
9,95 $ • 9 €


EPUB

ISBN 9782760625709
4,99 $ • 3,99 €

PDF

ISBN 9782760624825
4,99 $ • 3,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…