Cité au bout du fil (La)

Infos

330 pages / juin 2000

ISBN

Papier978-2-7606-1769-8
PDF978-2-7606-2327-9
E-Pub978-2-7606-2864-9

Le téléphone est aujourd'hui un objet si banal qu'on oublie que son insertion sociale ne s'est pas faite sans heurts. C'est l'histoire de l'introduction du téléphone à Montréal, de 1880 à 1930, que raconte ici Claire Poitras, à partir d'une documentation extrêmement riche. La mise en place du réseau téléphonique a été une aventure complexe à laquelle ont participé d'innombrables acteurs, depuis les industriels qui ont su planifier son développement et intégrer ses perfectionnements techniques, jusqu'aux utilisateurs qui ont dû apprivoiser un nouvel instrument de communication, en passant par les politiques qui ont tenté de réglementer ce nouveau service public, ses tarifs, ses poteaux et ses fils. L'introduction du téléphone correspond au passage d'un noyau urbain compact, qui regroupe encore au milieu du XIXe siècle la plupart des activités manufacturières et artisanales, à une ville « réticulée » en expansion continue, où l'industrie des services occupe désormais une place prépondérante. Claire Poitras expose les compromis sociopolitiques qui ont permis le déploiement du téléphone d'une façon si fulgurante, que, déjà dans les années 1920, il était devenu un accessoire indispensable de la vie moderne.

Claire Poitras est associée de recherche à l'INRS-Urbanisation à Montréal.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-1769-8

34,95 $ / 31,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-2327-9

16,99 $ / 14,99 €

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-2864-9

16,99 $ / 14,99 €