Dispositifs sonores

Corps, scènes, atmosphères

Cet ouvrage résulte d’un constat aussi simple que déconcertant : alors que le son joue au théâtre un rôle généralement aussi important que le visuel, il est à peu près absent des travaux
critiques, historiques et théoriques. Et pourtant, cet univers sonore en est un très complexe et étonnant, et vaut la peine qu’on s’y attarde.

L’émergence de ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler les études sonores en théâtre fait de l’auralité de la représentation – ce qu’on y entend et comment on l’entend – une question majeure au sein de la recherche universitaire qui se consacre aux arts vivants. Ce « tournant sonore » touche autant la conception du spectacle que sa représentation, sa réception que son archivage

L’ouvrage repose sur deux dimensions : d’abord, celle de la réflexion théorique, plus générale ; puis, celle de l’expérimentation, qui ancre progressivement la pensée dans une réalité sonore particulière. Les quatorze textes de théoriciens et d’artistes, en passant de l’abstraction des concepts au concret de leur réalisation, témoignent de la fluidité et de la diversité qui concernent autant les agencements dynamiques et mouvants appelés ici « dispositifs » que les réalités sonores qu’ils engendrent.

Jean-Marc Larrue est professeur d’histoire et de théorie du théâtre au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal.

Giusy Pisano est professeure à l’École nationale supérieure Louis-Lumière et professeure associée au Center of Korean History.

Jean-Paul Quéinnec est professeur de théâtre à l’Université du Québec à Chicoutimi et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore au théâtre.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4035-1

39,95 $ / 36,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-4036-8

27,99 $ / 18,99 €

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-4037-5

27,99 $ / 18,99 €