Échafaudages, squelettes et patrons de couturière

Essai sur la littérature à contraintes au Québec

Tantôt échafaudage, tantôt squelette, parfois patron de couturière, la contrainte est un réglage intentionnel et ad hoc servant à la confection d’un texte. Fer de lance des membres de l’Ouvroir de littérature potentielle (Oulipo), cette pratique d’écriture peut se concevoir dans toutes les langues, à toutes les époques. Le Québec ne fait pas exception, avec des oeuvres aussi diverses et originales que celles de Nicole Brossard, Raôul Duguay, Guy Delahaye ou Anne Archet.

La ’Pataphysique, le formalisme et les machines – trois points d’ancrage de la littérature à contraintes –sont ici envisagés à même un corpus exclusivement québécois, composé d’une centaine d’oeuvres publiées entre 1910 et 2019. L’autrice en profite pour réf léchir aux enjeux qui émergent d’une analyse inédite et audacieuse : l’alliance du rire et de la science, le féminisme, la potentialité. Elle fait ressortir un aspect méconnu de la littérature québécoise, tout en soulignant l’influence littéraire et la puissance théorique de cette écriture pour le moins singulière.

Dominique Raymond est professeure associée au Département de mathématiques et d’informatique et chargée de cours au Département de lettres et communication sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches portent sur la contrainte littéraire, l’Oulipo, la math-fiction, le numérique et la figure fractale.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4434-2

34,95 $ / 31,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-4435-9

24,99 $

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-4436-6

24,99 $