La Chine imaginaire

Les Chinois vus par les Occidentaux, de Marco Polo à nos jours

Depuis sept siècles, la Chine exerce une étonnante fascination sur l'Occident. Dès les premiers contacts, elle est apparue comme un objet de désir plutôt que de connaissance et, très vite, elle est devenue une construction imaginaire et un enjeu des débats internes de l'Occident. C'est l'histoire de la Chine comme l'ont comprise et imaginée les Occidentaux que retrace ici le grand sinologue américain Jonathan D. Spence. Pour rendre compte de cette fascination, il fait appel aux récits des voyageurs, aux systèmes des philosophes, aux rapports des diplomates, aux témoignages des missionnaires et, surtout, aux œuvres des grands écrivains qui, de Mendes Pinto à Italo Calvino, en passant par Voltaire, Segalen et Brecht, ont voulu communiquer leur vision de la Chine. Grossiers ou subtils, généreux ou empreints de préjugés, sobres ou avides d'exotisme, ces documents nous en apprennent finalement autant sur l'Occident que sur la Chine.

Jonathan D. Spence est professeur d'histoire à Yale. Ses nombreux livres sur la Chine font autorité. On peut citer, parmi ceux traduits en français,Palais de mémoire de Matteo Ricciet La mort de la femme Wang.

Acheter cet ouvrage

PDF

ISBN : 978-2-7606-2326-2

14,99 $ / 12,99 €