La détention avant jugement au Canada

Une pratique controversée

Objet de nombreuses réformes législatives, le recours à la détention avant jugement au Canada a connu au cours des dernières décennies une augmentation phénoménale.  Définie par la privation de liberté d’une personne soupçonnée d’avoir commis un acte criminel mais non encore déclarée coupable, cette mesure soulève de nombreuses questions auxquelles cet ouvrage répond de façon nuancée et limpide.
En conjuguant diverses sources de données, ce livre ancre la question de la détention avant jugement dans ses contextes scientifique, législatif et politique, et donne la parole aux différents acteurs de la chaîne pénale : policiers, procureurs, juges, avocats de la défense et justiciables détenus. Les auteures mettent ainsi en lumière les motifs et les mécanismes entourant l’usage de cet emprisonnement, tout en analysant le modèle judiciaire canadien. La réalité présentée ici est non seulement sujette à de multiples controverses, mais sa compréhension donne une clef pour appréhender les politiques et les pratiques pénales canadiennes actuelles.

Marion Vacheret est professeure titulaire à l’École de criminologie de l’Université de Montréal où elle enseigne depuis 2001 et chercheure au regroupement Droit, changements et gouvernance. Ses travaux portent sur les politiques pénales et le système judiciaire canadien vu par le prisme de la prison.  
Fernanda Prates, docteure en criminologie, est spécialiste dans le domaine dusentencing, de la pénologie, du monde judiciaire et des questions liées aux droits de la défense.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-3599-9

29,95 $ / 27,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-3600-2

14,99 $

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-3601-9

14,99 $