La langue et le nombril

Une histoire sociolinguistique du Québec

Infos

296 pages / septembre 2020

ISBN

Papier978-2-7606-4241-6
PDF978-2-7606-4242-3

Voici un phénomène unique dans le monde occidental : la fixation des Québécois sur la question linguistique. Ce livre d’abord publié il y a plus de vingt ans – mais toujours d’une brûlante actualité – retrace l’histoire de cette obsession et brosse le portrait de l’évolution du français au Québec sur la base d’une analyse du discours tenu par les Québécois sur leur propre langue.

Perçu comme une dimension névralgique de l’identité collective, le français au Québec suscite toutes les polémiques, et cela depuis au moins un siècle. Pour s’en convaincre, il suffit de relire les chroniques, les lettres des lecteurs, les conférences, les discours et les sermons reproduits dans la presse. La nature même de cette langue – French Canadien Patois, joual, franco-québécois, français standard – ne fait pas l’unanimité. Par quel processus, depuis la Conquête, les rapports entre les Québécois et leur langue sont-ils devenus si complexes et si difficiles ? En dégageant le sens profond de cette transformation, l’autrice démontre qu’en parlant de sa langue on ne fait jamais que parler de soi-même et reconstitue, au fil de son essai, une image étonnante de la société québécoise.

Ce livre est aussi paru en anglais sous le titre de Obsessed with Language. A Sociolinguistic History of Quebec chez Guernica en 2009.

Chantal Bouchard est linguiste. Elle a enseigné plus de trente ans au Département de langue et littérature françaises de l’université McGill, à Montréal. Spécialiste de l’histoire du français au Québec, elle a publié plusieurs ouvrages sur la question, ainsi que des éditions critiques d’oeuvres québécoises. Elle a publié aux PUM Méchante langue en 2012.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4241-6

29,95 $ / 27,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-4242-3

20,99 $