Le temps aboli


L'Occident et ses grands récits

Thierry Hentsch

416 pages • août 2005

Feuilleter cet ouvrage

Parce que les hommes racontent pour laisser des traces et ne pas mourir, ils tentent sans cesse d’abolir le temps.Tentative magnifique qui, même si elle est vouée à l’échec, donne à la littérature occidentale ses plus grands récits. Des aventures de Don Juan aux voyages de Gulliver en passant par la quête abyssale de Melville, le drame faustien, l’épopée moderne de Joyce et la Recherche de Proust – pour ne citer que quelques-uns des trésors présentés dans cet ouvrage –, ce qui traverse toute notre littérature, c’est ce désir sans cesse renouvelé des hommes d’aller sans trêve d’un objet à l’autre, dans l’oubli d’eux-mêmes. Chaque œuvre qui traverse les siècles échappe à l’époque qui l’a vue naître. Tous les grands récits du Temps aboli sont donc contemporains les uns des autres et ils appartiennent à tous les temps. Comme dans Raconter et mourir, dont cet ouvrage constitue la suite, chaque chapitre peut se lire comme un tout, au gré de la fantaisie du lecteur.

Thierry Hentsch est né à Lausanne et a d’abord fait des études de lettres à l’Université de Fribourgen- Brisgau, en Allemagne. Il a été chargé de recherches à Genève, de 1974 à 1975, où il a travaillé sur les relations Est-Ouest en Europe. En 1976, il devient professeur au Département de science politique de l’UQÀM où il enseigne pendant trente ans. Il est décédé en 2005.

Finaliste, prix de l'essai Spirale Eva-Le-Grand 2006
Finaliste, prix littéraires du Gouverneur général, catégorie Études et essais, 2006

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760619937
27,95 $ • 25 €


EPUB

ISBN 9782760629929
18,99 $ • 16,99 €
Exclusivement disponible sur Apple/iTunes

PDF

ISBN 9782760624603
18,99 $ • 16,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…