Le rêve de Phonsine

Poétique/psychocritique du Cycle du Survenant de Germaine Guèvremont

Le cauchemar de la chute de Phonsine dans un puits possède une extraordinaire résonance dans les écrits de Germaine Guèvremont. Clé de l’oeuvre, ce rêve, qui est l’expression d’importants traumatismes ayant marqué l’autrice, synthétise les enjeux de son écriture et en révèle les fondations mêmes.

Une idée reçue voudrait que Germaine Guèvremont soit l’autrice d’un seul roman : cet essai montre au contraire qu’elle a écrit un vaste cycle qui traverse les époques, les genres et les médias, et qu’il faut l’étudier dans son ensemble pour prendre la pleine mesure de l’ambition et du talent de sa créatrice. À partir d’une étude psychocritique du rêve de Phonsine, David Décarie met en lumière une poétique du Cycle du Survenant en s’appuyant sur les recherches qu’il mène depuis une dizaine d’années. Il s’intéresse à trois aspects de la vie de Guèvremont – le deuil, les secrets de famille, l’enfant de remplacement – qu’il met brillamment en rapport avec des procédés d’écriture qui structurent l’oeuvre. Ce faisant, il lève le voile sur l’une des plus grandes écrivaines du Québec.

Ce livre est publié en libre accès par les Presses de l’Université de Montréal grâce au soutien financier de la Direction des Bibliothèques de l’Université de Montréal.

David Décarie est professeur au Département d’études françaises de l’Université de Moncton où il enseigne la littérature française du XXe siècle. Il a publié aux Presses de l’Université de Montréal, avec Lori Saint-Martin, les éditions critiques du Cycle du Survenant et des oeuvres de fiction de Germaine Guèvremont.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4419-9

34,95 $ / 31,00 €