Légalité et légitimité

Présentation et notes par Augustin Simard

Infos

154 pages / avril 2015

ISBN

Papier978-2-7606-3470-1
PDF978-2-7606-3471-8
E-Pub978-2-7606-3472-5

Rédigé dans l’urgence à l’été de 1932, ce petit traité accompagne l’échec de la première expérience démocratique allemande. Il jette un regard incisif sur la crise qui emporte la République de Weimar et évalue les chances de sauver le régime face aux extrémistes de droite et de gauche. Philosophie politique, commentaire juridique et raison d’État se conjuguent ici sous l’effet d’une rhétorique vigoureuse et rusée, digne des plus grands publicistes.

Écrit dans un contexte tragique et marqué par la carrière sulfureuse de son auteur, l’ouvrage a connu des échos aussi multiples qu’inattendus dans les démocraties d’après-guerre.  La démocratie est-elle foncièrement un régime sans défense ? Doit-elle accepter l’existence de partis politiques attachés à la renverser ? Les mesures d’exception et de sécurité sont-elles justifiables au nom du salut public ? Peut-on préserver l’esprit d’une constitution et en nier la lettre ? Les questions que pose cet ouvrage résonnent encore dans d’innombrables conflits politiques.   

Catholique et conservateur, Carl Schmitt (1888-1985) fut un analyste perspicace de la crise des démocraties d’entre-deux-guerres, avant d’adhérer au nazisme en 1933. Arrêté par les Alliés en 1945, il est libéré deux ans plus tard. Il est l’auteur d’une oeuvre imposante et controversée, croisant le droit, la pensée politique, la théologie et la critique culturelle.

Première traduction française complète  

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-3470-1

24,95 $ / 22,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-3471-8

11,99 $ / 10,99 €

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-3472-5

11,99 $ / 10,99 €