Les hijras


Portrait socioreligieux d'une communauté transgenre sud-asiatique

Mathieu Boisvert

262 pages • octobre 2018

Avec la collaboration d'Isabelle Wallach, professeure, Département de sexologie (UQAM), Karine Bates, professeure, Département d'anthropologie (UdeM), Mathilde Viau-Tassé, titulaire d'une maîtrise en anthropologie (UdeM).



Feuilleter cet ouvrage

Les hijras, souvent appelés « transgenres » par les Occidentaux, constituent une communauté distincte dont les fondements identitaires transcendent les seuls aspects liés à l’orientation sexuelle. Ce « troisième sexe » est présenté avec beaucoup de finesse dans ce livre qui examine, entre autres choses, les structures familiales, la perception du vieillissement, les questions liées aux droits de la personne et les rituels de toutes sortes – de la naissance à la mort en passant par l’intégration à la communauté, le mariage ou la castration.

Prenant appui sur des études de terrain et des entretiens, on y décrit un monde complexe et étonnant de gens qui vivent en marge de la société tout en luttant pour la légitimité d’un statut qui leur permettrait d’en faire pleinement partie. Trois récits témoignent particulièrement des pratiques quotidiennes des hijras et de leur philosophie et apportent ainsi à cette étude l’éclairage précieux d’une expérience directe.

Mathieu Boisvert est professeur au Département de sciences des religions de l'Université du Québec à Montréal, directeur du Centre d'études et de recherche sur l'Inde, l'Asie du Sud-Est et sa diaspora, ainsi que président de la Corporation canadienne des Sciences religieuses.

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760638846
34,95 $ • 31 €


EPUB

ISBN 9782760638860
24,99 $ • 21,99 €

PDF

ISBN 9782760638853
24,99 $ • 21,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…