Liberté et contraintes dans la littérature québécoise

Mélanges offerts en hommage aux travaux de Pierre Hébert

Auteurs

Collectif, Stéphanie Bernier, Marie-Pier Luneau, Pierre Rajotte
Avec des textes de : Bernard Andrès, Stéphanie Bernier, Louise Bienvenue, Michel Biron, Pierre Hébert, Kenneth Landry, Yves Lever, Marie-Pier Luneau, Jean Morency, Pierre Rajotte, Philippe Rioux, Lucie Robert.

Infos

272 pages / février 2022

« L’art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté », écrivait André Gide. Les travaux sur la censure au Québec menés par le professeur émérite de l’Université de Sherbrooke, Pierre Hébert, ont montré dans toute leur historicité les fondements du contrôle des discours et les combats pour la liberté artistique. Le présent ouvrage entend reconnaître ce legs majeur pour les études québécoises en appréhendant sous un angle novateur les questions censoriales et les diverses formes de régulation ayant pesé sur la culture.

Des écrits de la Nouvelle-France à nos jours, comment la production littéraire a-t-elle, tant bien que mal, composé avec les entraves, qu’elles soient contextuelles ou textuelles ? L’objectif de l’ouvrage est de cerner les effets des contraintes, quelles qu’elles soient, dans une perspective externe (contraintes financières, familiales, genrées, idéologiques) ou interne (discursives, éditoriales, génériques, etc.). Quels sont, d’hier à aujourd’hui, les mécanismes d’intégration ou, à l’inverse, les stratégies de contournement des cadres et des impératifs qu’une époque impose au littéraire ? Comment la contrainte peut-elle devenir un moteur ou, à tout le moins, un ressort de la création ? Les textes réunis ici posent à nouveau la question, à leur manière, de l’influence et des effets des différents dispositifs de contrainte et leurs manifestations dans la littérature québécoise.

Ce livre est publié en libre accès par les Presses de l’Université de Montréal grâce au soutien financier de la Direction des Bibliothèques de l’Université de Montréal.

Stéphanie Bernier est professeure adjointe au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ). 

Professeure titulaire au Département des arts, langues et littératures de l’Université de Sherbrooke, Marie-Pier Luneau est directrice du GRÉLQ et codirectrice de la revue internationale Mémoires du livre / Studies in Book Culture

Pierre Rajotte est professeur titulaire à l’Université de Sherbrooke.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4574-5

34,95 $ / 31,00 €