Perspectives féministes en relations internationales

Penser le monde autrement

Auteur

Maïka Sondarjee
Avec les contributions de : Priscyll Anctil Avoine, Suzy Basile, Agnès Berthelot-Raffard, Marianne Bouchard, Leila Benhadjoudja, Adelle Blackett, Leila Celis, Danielle Coenga-Oliveira, Aurélie Damamme, Catherine Delisle L’Heureux, Blandine Destremau, Pascale Dufour, Isabel Georges, Yann Goltrant, María Martín de Almagro Iniesta, Rauna Kuokkanen, Sabine Lamour, Romain Lecler, Nora Nagels, Magalie Quintal-Marineau, Fenneke Reysoo, Gwenola Ricordeau, Celia Romulus, Magalie Saussey, Fatou Sow, Jennifer Thomson, Ludivine Tomasso-Guez, Christine Verschuur, Stéfanie von Hlatky, Elena Waldispuehl.

« La politique internationale est un monde d’hommes », disait en 1988 la féministe étatsunienne Ann Tickner, théoricienne des relations internationales. Il semble que cette constatation soit toujours d’actualité quelque trente années plus tard. Dès la création de la première chaire de recherche dans ce domaine, en 1919, c’est une vision masculine et occidentale du monde qui a prédominé. Les choses sont en train de changer, lentement, avec la place de plus en plus grande que prennent divers groupes de femmes au sein des facultés universitaires et des instances de pouvoir, et ce, partout dans le monde.

Cet ouvrage au pari ambitieux – relevé avec brio – présente la variété et la richesse méthodologique et théorique des perspectives féministes sur les relations internationales, qui déconstruisent un certain récit conservateur de la discipline et offrent une vision approfondie des débats internationaux. Vingt-neuf chercheuses et deux chercheurs d’une douzaine de pays, associés à une vingtaine d’institutions, proposent des contributions sur la gouvernance mondiale, l’économie politique, la sécurité internationale et les mouvements transnationaux dans leur imbrication avec le genre, l’hétéronormativité, le racisme systémique, le colonialisme, les enjeux autochtones ou l’immigration.

Maïka Sondarjee est professeure adjointe à l’École de développement international et mondialisation de l’Université d’Ottawa. Ses recherches portent sur l’émancipation liée au genre et aux relations nord-sud.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4522-6

39,95 $ / 36,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-4523-3

27,99 $

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-4524-0

27,99 $