Petit traité d'analyse criminelle

En présentant les grands principes de l’analyse criminelle, cet ouvrage vise un premier objectif : bénéficier du savoir des études menées depuis deux siècles qui ont permis des avancées notables et qu’il ne faudrait pas oublier. Dès le 19e siècle, en effet, on réalisait des travaux d’analyse criminelle pour répondre à la nécessité d’augmenter l’efficacité de la police dans sa lutte contre la criminalité.

L’analyse criminelle est un travail complexe et sa formation doit en rendre compte. D’un côté, les analystes et, plus généralement, les criminologues se professionnalisent : il importe donc de bien définir en quoi consiste leur travail. C’est loin d’être facile, d’autant que la criminologie est elle-même un amalgame de domaines : géographie, psychologie, sociologie, travail social, droit, etc. D’un autre côté, il n’est pas évident de distinguer les analystes criminels des chercheurs en criminologie, puisqu’ils utilisent tous deux des méthodes et des processus semblables. Pourtant, tout comme les chercheurs sont considérés comme des « spécialistes en recherche », les analystes devraient être reconnus comme des experts en leur domaine. Cet ouvrage répondra à cet objectif de reconnaissance de la profession en en montrant toutes les facettes, de façon théorique, bien sûr, mais aussi en utilisant des exemples tirés de cas réels.

Rémi Boivin est professeur agrégé à l’École de criminologie de l’Université de Montréal et directeur du Centre international de criminologie comparée. Ses intérêts de recherche comprennent l’analyse de la criminalité, particulièrement la compréhension de la répartition géographique des crimes, et la formation policière. Avant sa carrière universitaire, il a occupé un poste de conseiller civil en planification au Service de police de la ville de Montréal.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4314-7

24,95 $ / 22,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-4315-4

17,99 $

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-4316-1

17,99 $