Vaccinations


Le mythe du refus

Laurence Monnais

288 pages • mai 2019

 



Feuilleter cet ouvrage

À l'heure d'une mondialisation accélérée, on observerait une recrudescence des maladies infectieuses, mélange détonnant de pathogènes émergents et anciens. Parmi ces derniers, le virus de la rougeole reviendrait en force. Médias, experts en santé publique et parents attribuent régulièrement cette résurgence à une hausse des refus de la vaccination. Qu'en est-il vraiment?

Cette explication est, pour l'autrice, historienne de la santé, un peu trop simple, voire simpliste. Dans cette enquête d'une rigueur exemplaire, qui se penche sur la vaste question des non-vaccinations et de leurs raisons d'être, elle met en cause l'idée que le rejet des vaccins augmente et que le « retour » de certaines maladies « que l'on croyait disparues » est la conséquence directe de cette opposition. Partant d'une autopsie minutieuse de la dernière grande épidémie de rougeole qui a touché de Québec il y a tout juste trente ans, elle dissèque et démystifie les comportements contemporains entourant la vaccination et met en relief ce qui se joue vraiment dans la réapparition de l'infection virale. 

Son livre souligne l'importance d'avoir une démarche historienne pour bien comprendre, dans toute leur complexité, les façons individuelles et collectives de préserver sa santé et celle des autres. 

Membre de la Société royale du Canada, Laurence Monnais est professeure titulaire au département d'histoire et directrice du Centre d'études asiatiques (CETASE) de l'Université de Montréal. Elle a publié aux PUM, en 2016, Médecine(s) et santé. Une petite histoire globale - 19e et 20e siècles. 

Achat

Papier (achat en ligne)

ISBN 9782760640269
34,95 $ • 31 €


EPUB

ISBN 9782760640283
24,99 $ • 16,99 €

PDF

ISBN 9782760640276
24,99 $ • 16,99 €


Ce titre vous intéresse ? Voyez aussi…