Vigiles de mémoire

Esth/éthique du maldicible chez Modiano, Ernaux, Le Clézio

Infos

304 pages / septembre 2020

ISBN

Papier978-2-7606-4214-0
PDF978-2-7606-4215-7
E-Pub978-2-7606-4216-4

Ce livre se penche sur les modes de transmission et d’énonciation de la mémoire dans la littérature contemporaine, principalement dans des récits qui s’interrogent sur la perception du temps présent, passé et à venir. L’esthétique et l’éthique y apparaissent comme les deux côtés d’une médaille, deux dimensions inséparables et inépuisables de l’oeuvre, particulièrement quand celle-ci met en question son propre statut d’oeuvre. Que ce soit par adhésion ou par rejet, elle prend ainsi position à l’égard du monde dans lequel elle s’inscrit, un présent héritier des événements et des constructions du passé.

Comment la mémoire crée-t-elle une voie d’accès privilégiée à la façon dont « pense » le texte littéraire ? En fouillant certains récits de Patrick Modiano, d’Annie Ernaux ou de J.M.G. Le Clézio, on peut mettre en évidence les manifestations d’un discours conscient de ses propres limites et qui doit néanmoins rendre compte d’une pluralité d’expériences. Ces récits explorent les paradoxes du langage et de l’expérience et il en surgit un concept inédit, celui de maldicible. Appliqué aux questions d’identité, d’altérité, d’éthique du témoignage, d’inscription sociale ou de conscience historique, ce concept s’avère des plus judicieux pour analyser et mettre en valeur les façons dont les textes étudiés pensent et offrent à penser. Ce que fait l’auteur de cet ouvrage de façon aussi minutieuse que clairvoyante.

Eric Chevrette est titulaire d’un doctorat en littérature française de l’Université de Toronto.

Ce livre fait partie d'un projet pilote de  libre accès  réalisé en collaboration avec la Direction des bibliothèques de l'UdeM. Les versions numériques sont téléchargeables gratuitement.    

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4214-0

36,95 $ / 33,00 €