Vulnérables, tolérés, exclus

Histoire des enfants handicapés au Québec, 1920-1990

En se penchant sur l’histoire des enfants handicapés physiques du Québec, ce livre éclaire un passé méconnu et rend compte des représentations sociales de ces enfants et de l’évolution des divers services qu’on leur a offerts pendant près d’un siècle, entre 1920 et 1990. L’autrice aborde les thèmes de l’assistance, de l’éducation et de la santé en s’appuyant sur un vaste corpus d’archives qui met au jour l’histoire de certaines associations philanthropiques jusqu’ici demeurées dans l’ombre. Des entrevues enrichissent la narration et brossent un portrait inédit de ces enfants dont le statut a été déterminé par une double tension : entre exclusion et intégration, d’une part, et entre médecine et éducation sociale, d’autre part. Ces dynamiques contradictoires révèlent, de façon nuancée et sensible, trois figures de l’enfance handicapée : la victime angélique, l’enfant-citoyen réadapté et le monstre. Comment se construit une norme ? Comment s’expriment les phénomènes de rejet, de ségrégation et d’exclusion dans une société ? De quelle façon les mouvements de défense des droits de « l’enfance irrégulière » se sont-ils organisés au Québec ? Autant de questions fondamentales qui intéresseront les étudiants, les professionnels et le grand public ouvert aux questions éthiques et sociales touchant l’enfance et le handicap.

Susanne Commend est chercheuse à l’Institut d’études féministes et de genre de l’Université d’Ottawa. Spécialiste de l’histoire du handicap au Québec, elle a publié une monographie sur le passé de l’Institut Nazareth et Louis-Braille, centre de réadaptation en déficience visuelle.

Acheter cet ouvrage

Papier

ISBN : 978-2-7606-4333-8

34,95 $ / 31,00 €

PDF

ISBN : 978-2-7606-4334-5

24,99 $

E-Pub

ISBN : 978-2-7606-4335-2

24,99 $