Surfaces en SGML
Logo de Surfaces

Surfaces en SGML


SGML

SGML a été adopté par l'ISO, l'Organisation Internationale pour la Normalisation (International Organization for Standardization), en octobre 1986. Le langage normalisé de balisage généralisé, SGML (Standard Generalized Markup Language), est donc devenu la norme ISO 8879 pour la représentation des documents. Le but de SGML est l'échange de l'information dans le temps et dans l'espace, donc la pérennité des documents et la possibilité de les lire quelle que soit la plateforme informatique du lecteur.

SGML est un langage de balisage descriptif, par opposition au balisage procédural qui, lui, est orienté vers l'aspect visuel du document. SGML est en quelque sorte un métalangage qui fournit un cadre syntaxique pour la conception de grammaires servant à la description de l'information sur support électronique. Le statut de norme internationale accordé à SGML assure la pérennité de l'information. SGML n'est pas un format propriétaire comme ceux des logiciels Word ou WordPerfect. Ce langage d'encodage n'est donc pas rattaché à un logiciel commercial dont les promoteurs ont comme objectif d'acquérir leur part du marché.

Les documents encodés avec SGML offrent des possibilités de recherche accrues. La plupart des logiciels qui permettent de visualiser du SGML permettent d'effectuer une recherche d'une chaîne de caractères non seulement dans tout le document mais également de caractères à l'intérieur d'un titre de section ou d'un citation bibliographique, par exemple. Un autre avantage non négligeable des documents SGML est le fait que le traitement du texte, son apparence, est indépendant des données. Le format du document (la grosseur et la couleur des caractères et leur positionnement par exemple) est déterminé par le logiciel de lecture. Également, l'identification précise et exhaustive des parties constitutives du document permet une analyse par ordinateur davantage précise des textes. Grâce à SGML, l'utilisateur peut donc choisir la relation qu'il souhaite avoir avec le texte, soit l'imprimé, la lecture à l'écran ou l'analyse par ordinateur.

Pour en savoir un peu plus sur SGML, vous pouvez consulter le document A Gentle Introduction to SGML. Également, SGML on the Web répertorie les principaux sites qui publient en SGML sur le WWW.

Surfaces en SGML

Pour profiter des avantages qu'offre la norme SGML, Surfaces est maintenant disponible dans ce format. La revue Surfaces se retrouve donc, encore une fois, à l'avant-garde dans le domaine des publications savantes en diffusant sur le Web en SGML.

La lecture des textes encodés en SGML doit se faire avec un navigateur qui permet de lire ce format. Il existe plusieurs lecteurs SGML, cependant, seul Panorama de la compagnie Softquad permet de le faire à travers le World Wide Web. Panorama existe en deux versions : Panorama Pro qui comporte toutes les fonctionnalités du logiciel et la version partagiciel Panorama Free qui vous permet de visualiser les documents SGML sans toutefois pouvoir les imprimer ou éditer la feuille de style.

Surfaces en SGML c'est:

Pour obtenir de l'information sur Panorama Pro, contactez SoftQuad à la rubrique "HTML and SGML Resources".

Pour lire dès maintenant votre premier document SGML, vous pouvez consulter la Procédure d'installation du logiciel Panorama Free. Les quelques minutes que vous demanderont l'installation du logiciel en valent la peine...

Panorama n'existe, pour l'instant, que pour Windows. La version pour plateforme Mac OS devrait être lancée par SoftQuad dans les mois qui viennent. Nous vous transmettrons l'information à ce moment. Pour l'instant, vous pouvez consulter la version HTML des textes de Surfaces qui a été générée à partir du SGML.



|Accueil |Recherche |Forum |Soumission |Home Page|



Dernière mise à jour le 15 septembre 1996
Responsable du site Guylaine Beaudry